L’idée

 

« Le Moulin à Sel de Sulzbach - Die Sulzbacher Salzmühle »
Le "Prix franco-allemand de la chanson
et des auteurs-compositeurs-interprètes"

Le 16 et le 17 mars 2019 aura lieu la cinquième édition du Moulin à Sel et depuis le début en 2011, la Radio Sarroise (Saarländischen Rundfunk SR2 KulturRadio) était partenaire. Le Maire de la Ville de Sulzbach, M. Michael Adam, avait fait le parrainage avec les consuls généraux de France : Philipe Cerf, Frédéric Joureau und Catherine Robinet.

Les gagnants des premiers prix:
2011

Gilles Maire et Roger Stein

2013

Laurent Berger et Manuela Sieber

2015

Fee Badenius et Olivia Auclair

2017

Sebastian Krämer et Pauline Paris

Les photos ont été prises par Peter Diersch – regardez sur son site les photos des spectacles de 2011 à 2017

Voilà les liens:

2011

2013

2015

2017

L’idée…
Le président du directoire de la Vereinigte Volksbank, M. Mathias Beers, demanda à Wolfgang Winkler (auteur-compositeur-interprète sarrois vivant à Sulzbach) de développer un festival extraordinaire. Alors, celui-ce a eu l’idée d’organiser un concours pour des artistes chantant en français ou en allemand. Les deux hommes présentèrent cette idée au Maire de la Ville de Sulzbach, M. Michael Adam, qui était enthousiaste. La Vereinigte Volksbank était sponsor, la Radio Sarroise devint partenaire et ensemble, on donna le coup d’envoi franco-allemand.

Gerd Heger, le « Monsieur Chanson » de la  Radio Sarroise faisait connaître cette idée dans son émission hebdomadaire sur SR2 KulturRadio « RendezVous Chanson ».

L’arrière-plan :
Des prix franco-allemands sont décernés dans différents domaines. Or, ni en France ni en Allemagne, il n’existait une distinction propre au genre« Chanson/auteurs-compositeurs-interprètes » alors que ce mode d’expression artistique se cultive bel et bien dans les deux pays et bénéficie d’une grande popularité. C’est pour combler cette lacune qu’un Festival franco-allemand de la chanson et des auteurs-compositeurs-interprètes en hommage à Georges Brassens a été organisé pour la première fois en 2011 à Sulzbach/Saar. Dans le cadre de ce festival, un jury a décerné « Le Moulin à Sel » (« Die Sulzbacher Salzmühle »), le premier Prix franco-allemand de la chanson et des auteurs-compositeurs-interprètes (solistes).

L’idée majeure était de réunir les bonnes traditions des créateurs de chansons et de "Lieder" des deux pays et de proposer aux artistes un forum de haut niveau. L’appel à ce concours s'était fait sur le plan national et international. En raison d’idées novatrices et exclusives, il a trouvé un écho favorable auprès des artistes et séduit un large public.

Pourquoi un prix n’existant pas encore a été décerné en Sarre et de plus à Sulzbach ?
La Sarre entretient des relations particulières avec la France voisine et il existe dans beaucoup de secteurs d’étroites relations entre les différentes institutions françaises et allemandes : politique, économie, éducation et recherche, culture et bien d’autres. C’est pour cette raison que le Land de Sarre est l’endroit idéal pour un tel prix franco-allemand qui pourrait, à l’avenir, devenir un fait marquant des activités franco-allemandes en Sarre.

Le Saarländischer Rundfunk (Radio-Télévision Sarroise) est depuis toujours un compagnon de route et promoteur de la chanson française ("Bistrot-musique" et différentes émissions de radio consacrées à la chanson) et le genre « auteur-compositeur-interprète » dispose de sa tranche d’audience. Ce thème est également évoqué régulièrement dans la presse écrite.

En Sarre, il existe de nombreux artistes d’excellente qualité dans le genre « auteurs-compositeurs-interprètes » qui trouve toujours un public fidèle et intéressé.

Sulzbach est une ville connue bien au-delà de ses murs pour ses activités culturelles. Et les différents artistes peuvent présenter leurs œuvres et donner des concerts dans des lieux exceptionnels, tels que la « AULA » et le « Salzbrunnenhaus ». De nombreuses manifestations de ce genre y sont déjà organisées.

A Sulzbach, il existe une tradition nommée « Soirée Française » qui depuis ses débuts a bénéficié du soutien du Consulat Général de France.

Sulzbach est la ville où a vécu un traducteur renommé de la littérature française, Eugen Helmlé (1927 – 2000). En hommage à son œuvre, la Radio Sarroise (Saarländischer Rundfunk), la Fondation ME Saar (Stiftung des Verbandes der Metall- und Elektroindustrie des Saarlandes) et la Ville de Sulzbach attribuent chaque année le prix „Eugen-Helmlé-Übersetzerpreis“ à des traducteurs ou traductrices de textes français ou allemands.